Pourquoi certaines chaussettes se trouent rapidement ? (Et comment y remédier)

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Des chaussettes, on en a tous des tas dans les tiroirs. Mais voilà le constat : certaines de vos chaussettes se trouent rapidement, et d’autres durent des années. 

Comment éviter les chaussettes trouées ?

On peut déjà simplement commencer par l’usage des chaussettes. Cela paraît évident mais voici quelques premiers conseils à appliquer : 

  • Soignez l’hygiène de vos pieds : coupez-nous ces griffes qu’on ne saurait voir ! 
  • Choisissez la taille faite pour vous : avec une chaussette trop petite, votre pied aura tendance à étirer avec excès la maille et à l’abîmer. De même, de trop petites chaussures renforceront les frottements sur vos chaussettes. Ce phénomène d’abrasion accentué finira par abîmer vos chaussettes, réduisant sa durée de vie. 
  • Traitez-les avec soin. Privilégiez un lavage en machine à 30°, sans sèche-linge, et étendez-les ensuite à plat. Si le sujet de la blanchisserie vous préoccupe, nous vous invitons à lire notre article sur l’entretien des sous-vêtements & chaussettes.

Passées ces notions, passons au gros du morceau : la conception de la chaussette.

La réponse tient en un mot (ou plutôt en 3) : chaussettes de qualité

Une paire de chaussettes de mauvaise qualité s’abîme très vite et s’avère vraiment peu confortable à l’usage. On transpire, on a des bouloches de coton entre les orteils. La fibre sera plus courte, de moins bonne qualité et fatalement, les chaussettes se troueront plus rapidement. 

Or, chaussettes trouées = retour à la case départ. 

Nous ne pouvons donc que vous conseiller d’investir dans de vraies bonnes chaussettes solides, qui vous accompagneront longtemps.

Chaussettes homme élégantes

Une bonne chaussette, ça se cajole, comme Meidhy le fait avec nos chaussettes côtelées.

Alors comment reconnaître une paire de chaussettes de qualité au premier coup d’oeil et être sûr de faire le bon choix ? 

On vous donne 3 points concrets à vérifier pour s’assurer d’acheter de meilleures paires de chaussettes.

1/ Pour les chaussettes, belle matière et belle couleur font la paire

Commencez par regarder la paire de chaussettes de près. 

Des chaussettes dans un coton de bonne qualité (en coton peigné par exemple) auront une couleur bien éclatante. 

En effet, la qualité du coton s’évalue par sa capacité à bien absorber la teinture. Un coton de moins bonne qualité présentera donc une couleur un peu fade. 

Chaussettes hommes fil d'Ecosse

Une vue de nos chaussettes piquées noires : une couleur bien éclatante, avec une légère brillance due au fil d’Ecosse.

Dans le cas des chaussettes en fil d’Ecosse, elles doivent avoir un aspect légèrement brillant quand vous les exposez à la lumière. Nous vous l’expliquions d’ailleurs dans notre article sur les 5 choses à savoir sur les chaussettes en fil d’Ecosse : c’est la mercerisation du coton, le processus de traitement chimique du fil, qui lui donne cet aspect légèrement satiné et surtout sa grande résistance. 

Moralité : penchez-vous d’abord sur la composition de la chaussette. Bannissez les chaussettes en majorité synthétiques (comme le polyester), et privilégiez des chaussettes en fil d’Ecosse ou coton peigné. Essayez dans la mesure du possible de privilégier une fabrication made in Europe comme le Portugal ou l’Italie, deux pays qui vous garantissent un haut standard en matière de qualité.

2/ Observez la densité du fil 

Un coton de qualité est constitué de longues fibres. Plus les fibres seront longues, plus le coton sera susceptible d’être souple et résistant. A l’inverse, une chaussette de faible qualité aura des fibres plus courtes et donc moins résistantes, car plus susceptibles de se trouer.

Mais ça, ce n’est pas forcément facile à vérifier à l’oeil nu. En revanche, vous pouvez observer la densité du tricot, quand vous tirez la maille de votre chaussette. Une bonne paire de chaussette doit être tricotée de manière très étroite. Plus la chaussette vous semble dense, plus le fil est compact : un signe de résistance aux frottements. C’est particulièrement important au niveau du talon et de la pointe du pied, qui sont les endroits les plus soumis à l’abrasion et fatalement, aux trous. 

Chaussettes hommes résistantes

Nos chaussettes sport : une certaine idée du confort.

Pour éviter les chaussettes qui se trouent trop vite, chez Pétrone nous avons fait le choix de renforcer toutes nos chaussettes avec du polyamide à ces deux endroits, qui sont plus densément tricotés.

A l’inverse, une chaussette de mauvaise qualité, ou en voie de se trouer, sera très fine à ces endroits critiques, laissant passer le jour jusqu’à fatalement, craquer.

3/ Privilégiez des chaussettes sans couture au bout 

Retournez votre chaussette sur l’envers et observez la couture au niveau des orteils. La couture est plate, insensible ou presque au toucher ? Bonne nouvelle. Cela veut dire que vos chaussettes sont remaillées à la main

Chaussettes remaillées main

A gauche, une chaussette lambda 100% tricotée par une machine. A droite, notre modèle de chaussettes côtelées Pétrone. Pas de couture, une plus grande finesse, bref une chaussette de meilleure qualité.

Le “remaillage main” est une technique textile de plus en plus rare. Cette technique a tendance à se perdre au fil du temps, car elle est l’objet d’un savoir-faire spécifique. C’est une opération manuelle, comme son nom l’indique, qui représente forcément plus de temps et d’argent. Les machines peuvent proposer des niveaux de finitions satisfaisants (on parle de “remaillage fin”) mais elles restent pour l’instant incapables de remailler aussi finement que la main de l’homme. Rien ne vaut donc l’action de techniciens qualifiés pour l’application de cette technique qui fait une vraie différence au porter, pour avoir de bonnes chaussettes confortables. 

Chez Pétrone, toutes nos chaussettes fabriquées au Portugal sont remaillées à la main. Au porter, ça fait une nette différence en terme de confort car cette finition permet de supprimer la couture au niveau des orteils. Et quiconque a passé toute une journée en chaussures de ville neuves saura que c’est un détail qui veut dire beaucoup. 

Vous voilà, on l’espère, mieux armé pour faire les bons choix en matière de chaussettes, et vous éviter les chaussettes qui se trouent. Si vous avez des questions ou des commentaires, on reste toujours disponible pour discuter. 

Recevez de nos nouvelles

Laisser un commentaire