En dessous #3 – Thomas, l’oeil derrière nos photos

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Avec “En dessous”, nous partons à la rencontre de celles et ceux qui gravitent dans la galaxie Pétrone. Parce que nous travaillons avec, que nous les côtoyons et qu’ils ou elles nous inspirent. 

Aujourd’hui, on va parler photo, et plus précisément des nôtres. Heureusement pour tout le monde, nous n’en sommes pas les auteurs. Nous confions cette tâche à Thomas Tissandier, photographe indépendant parisien. 

Rencontré il y a déjà quelques temps sur les bancs d’une agence de com’, Thomas est maintenant l’auteur de la majorité des photos que vous pouvez voir sur notre site ou notre compte Instagram. 

La parole à Thomas

Salut Thomas, qui es-tu ?

Coucou, je suis photographe à Paris. De la photographie qu’on pourrait définir comme lifestyle et incarnée. Et je fais aussi de la vidéo maintenant.

Comment a commencé ton histoire avec la photographie ?

D’abord avec un blog photo de copains (kungfu-photo.com) qui n’existe plus mais qui tournait bien. Ensuite grâce à l’argentique qui m’a permis de m’exprimer et d’avoir un rapport encore plus contemplatif avec le monde.

Tu t’imaginais un jour prendre en photo des hommes dénudés ? Tes parents sont-ils au courant de tes agissements ?

Haha oui ils regardent tout.

Tu nous montres un peu ton travail au-delà de Pétrone ?

Mon travail pour Cowt pour qui j’ai fait le mood et la photo :

Cowt photo Un café et ça repart – crédit Thomas Tissandier, donc

Et voici mon Insta mis à jour régulièrement :o).

Tu peux nous montrer la photo dont tu es le plus fier ?

C’est une photo pour Pétrone figurez-vous.

pétrone photo café

L’émotion de notre tout premier shooting. 

À la fois elle met en avant les produits et traduit bien mon style.

Quels sont les photographes, ou les peintres, dont tu aimes le travail, ceux qui ont forgé ton « oeil » ?

Récemment : Peter Lindbergh pour Dior à New-York.

Lindbergh dior

 

Sinon Saul Leiter <3

saul leiter

Il n’y a pas que la photo dans la vie. Dans mon souvenir, tu cours comme un cabri. Tu nous racontes un peu ta relation au sport ?

Grave, la course c’est ma méditation.

Avec “en dessous”, nous voulons aller gratter sous la surface pour parler un peu de nos petits trucs cachés. C’est quoi, le hobby ou la passion dont tu pourrais parler pendant des heures, mais que pas grand monde ne connaît de toi ?

J’adore les vieilles autos. Mon modèle de coeur : Alfa Romeo GT Junior 1600

alfa vintage car

Crédit Thomas Tissandier 

Passons de “en dessous” à au-dessus si tu veux bien : c’est le moment de parler chiffons. Quel est ton rapport aux vêtements ?

Chaque matin j’essaye de faire en sorte que ma tenue soit un minimum équilibrée. Et je privilégie les vêtements qui ont une bonne tenue et de seconde main.

Es-tu un maniaque de quelques pièces récurrentes ?

Là c’est beaucoup pantalon velours coupe plutôt large, doc martens noires et sweat noir.

Si tu devais dessiner “la tenue 100% Thomas”, celle que tu pourrais porter tous les jours sans problème, ça ressemble à quoi ?

Un jour j’aimerais essayer un costard en flanelle croisé avec : col roulé, Chuck Taylor 70 et un trench.

 

Salut Thomas, et merci ! Pour retrouver ses photos, rendez-vous sur son compte Instagram, ou sur celui de Pétrone.

Recevez de nos nouvelles

Laisser un commentaire