Pourquoi faut-il porter du lin en été ?

Aah le lin… ces trois lettres suffisent à vous évoquer des scènes de chemises blanc cassé négligemment froissées et d’apéro au rosé piscine pris les pieds dans l’eau. Vous voyez le tableau ? C’est parce que le lin est associé dans l’imaginaire collectif à l’été.

Et pour cause : léger, respirant, le lin a de nombreux atouts pour être utilisé en vêtements d’été. On le connaît bien sous forme de chemise et de pantalon, mais il est également utilisé en chaussettes. Un usage moins connu mais très pratique, et cet article sera pour nous l’occasion de vous présenter nos nouvelles chaussettes en lin et coton, parfaites pour votre été.

Le lin, une production européenne

Le lin textile fait partie de la famille des linacées. Il existe plus de 230 espèces de cette plante herbacée, mais ce sont bien les fleurs bleues de lin les plus répandues. À noter, c’est une fibre libérienne : à la différence du coton, sa fibre vient de la tige de la plante, et non sa fleur.

Champs de fleurs de lin

Aujourd’hui fleur, demain chemise.

Au passage, voici une anecdote pour briller en société : dire des romantiques qu’ils ont tendance à être « fleur bleue » est en fait une référence à la fleur de lin, qui est le plus souvent bleutée donc. Cette fleur, qui éclot et se fane en quelques heures à peine, renvoie à la fugacité de la vie et la fragilité des sentiments.

La culture ancestrale du lin

Sa culture est très ancienne, puisqu’on a retrouvé des traces de lin datant d’il y a 36 000 années en Géorgie. C’est justement du lin qui était utilisé pour la vesture des pharaons, de leurs vêtements quotidiens aux bandelettes de tissu recouvrant les momies. Ce qui vous donne une bonne idée de la grande résistance de la fibre de lin.

bandelettes momie lin

Collection -2000 / -1000 avant JC

Le meilleur ami des zones humides

Le lin s’épanouit dans un climat humide et fuit les températures trop élevées : on le retrouve logiquement en Belgique, aux Pays-Bas mais aussi…en France, championne mondiale de la culture de lin avec 61% de la production en 2020 (Source : The Good Goods). Le lin français pousse dans des régions côtières au climat tempéré comme la Normandie, le Nord, la Somme ou l’Oise.

Le lin est une culture intéressante pour son impact écologique, car sa culture ne nécessite pas d’irrigation, et requiert seulement une quantité infime de produits phytosanitaires. Le lin est aussi totalement biodégradable, et tous les résidus de sa transformation sont utilisés à diverses fins. Le lin est donc une matière durable et écoresponsable.

Champs lin

Photo de Sebastien Rande / CELC

Oui mais voilà, si le lin pousse bien en France, l’absence de filateur en France a longtemps poussé la filière à se tourner vers d’autres pays pour exploiter la tige du lin et la transformer en fibre textile, le plus souvent en Chine ou en Europe de l’Est. 

Des initiatives émergent pour relocaliser des filatures en France, mais le chemin est long. 

Pour notre part, notre lin est filé en Italie, chez un filateur haut de gamme chez qui nous nous approvisionnons également en coton mercerisé (alias fil d’Ecosse). Le lin reste aujourd’hui une culture rare, représentant moins de 1% des fibres textiles produites dans le monde. (Source : BonneGueule)

Le lin, le roi de l’été

Maintenant que le décor est planté, rentrons dans les détails qui font les avantages des vêtements en lin. Tout d’abord, vous le savez, c’est une matière respirante, qui offre à votre corps une sensation de fraîcheur. 

Le lin est, tout comme la laine mérinos, une matière thermorégulante avec de très bonnes capacités d’isolation : sa fibre creuse lui permet de s’adapter aux conditions extérieures pour réguler la température de votre corps. Quand la température monte, il laisse plus facilement circuler l’air. Plus léger que le coton, le lin évacue plus rapidement la transpiration et sèche plus vite. 

Quand les températures se rafraîchissent, le lin agit comme une barrière thermique naturelle, en emprisonnant l’air pour vous permettre de rester à un niveau tempéré. 

Photo de Engin Akyurt – Pexels

Le lin est également antibactérien et hypoallergénique, apprécié par ceux qui ont la peau sensible aux irritations. Avantage collatéral : en évacuant les bactéries, le lin retient peu les mauvaises odeurs. Dernier atout : c’est une matière anti-statique. Adieu les poils de matou qui se collent toujours un peu partout. 

Léger, thermorégulant, peu propice aux mauvaises odeurs…vous commencez à voir pourquoi le lin est le candidat idéal de l’été ?

Le lin, ça marche aussi en chaussettes pour laisser respirer vos pieds

Cet usage du lin est moins connu qu’en chemise ou pantalon mais s’avère tout aussi efficace.

On l’a dit, le lin est hautement hydrophile : il absorbe vite l’eau, tout en gardant un aspect sec au toucher. Des chaussettes qui contiennent du lin sont donc plus agréables à porter en été, car elles n’auront pas l’effet « éponge à sueur » que peuvent parfois avoir les chaussettes en coton. 

Chez Pétrone, nous sommes convaincus par le style et les avantages des chaussettes en lin, et nous n’en sommes d’ailleurs pas à notre premier coup d’essai. Nous avions sorti de premières chaussettes en coton & lin, fabriquées au printemps 2019 par un atelier certifié Entreprise du Patrimoine Vivant dans le Tarn.

Voici les nouvelles chaussettes en lin Pétrone

Chaussettes légères lin été

Cette fois-ci, ces nouvelles chaussettes sont fabriquées au Portugal, dans le coin de Braga, par une usine spécialisée dans la confection de chaussettes. 

L’idée était claire : imaginer les chaussettes que vous pourrez porter tout l’été, vous permettant d’avoir du style sans mourir de chaud.

Le lin seul peut avoir un toucher un peu rêche : nous le marions au coton, qui apporte un toucher naturel et de la souplesse pour rendre ces chaussettes confortables.

Le talon et la pointe sont renforcés avec du polyamide. Avec le frottement continu de la chaussure, le phénomène d’abrasion abîme les fibres textiles, et ainsi naissent les trous dans les chaussettes. En renforçant spécifiquement ces deux zones critiques, les chaussettes sont plus résistantes et auront une meilleure durée de vie. 

Enfin, ces chaussettes sont remaillées à la main. Cette technique textile est de plus en plus rare, car elle est l’objet d’un savoir-faire complexe qui se perd avec le temps. Pourtant, c’est un vrai plus niveau confort : le remaillage à la main permet de supprimer le boudin de couture au niveau des orteils. Vous savez, ce fil qui vous meurtrit le petit doigt de pied dans vos chaussures en cuir, après une longue journée à cavaler partout. 

Cette couture plate est totalement insensible au porter, pour des chaussettes beaucoup plus confortables.

Pour ces nouvelles chaussettes en coton et lin, nous vous proposons deux versions :

Une version lisse, pour des chaussettes faciles à assortir avec toutes vos tenues estivales : short, pantalon en toile, associé à une paire de sneakers, de chaussures bateaux…

Une version côtelée, plus formelle, pour vous permettre de rester élégant en plein été sans mourir de chaud. Vous pourrez porter des chaussettes de ville avec vos tenues habillées : costume léger ou pantalon de toile d’un côté, et chaussures de ville en bas.

Ces chaussettes en lin et coton sont disponibles en 5 coloris : beige, gris clair, bleu ciel, bleu marine et bordeaux chiné ; et en 2 pointures : 39/42 et 43/46. 

Nous vous les proposons en précommande à prix spécial jusqu’au dimanche 27 juin : 12 € la paire de chaussettes côtelées au lieu de 14 €, et 40 € les 4 paires au lieu de 48 € ; 11 € la paire de chaussettes lisses au lieu de 13 € et 36 € les 4 paires au lieu de 44 €.  

Enfin, n’oubliez pas : vos lots de chaussettes sont toujours personnalisables à 100%. Vous pouvez donc associer tous les modèles et couleurs de votre choix – nous vous réservons notre meilleur prix à partir de 10 paires achetées.

On en parle dans cet article :

14€
13€

Laisser un commentaire

Recevez de nos nouvelles