Fabriquer vos futurs sous-vêtements pour hommes préférés

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Et justement parce qu’on a cette envie, on a mis en place un questionnaire ouvert à tous pour comprendre ce que vous aimez en matière de sous-vêtements pour hommes

Vous aimez quoi comme sous-vêtements, en fait ?

Team 100% boxer ? Flexitarien du sous-vêtement masculin entre boxer, slip et caleçon ? De quelles couleurs avez-vous envie pour la suite ? C’est quoi pour vous, le plus gros problème à résoudre en matière de sous-vêtements ? Vous comprendre est essentiel pour nous aider à faire aller Pétrone dans la bonne direction. 

Pour ceux qui nous suivent de près, nous avions déjà fait ce travail d’exploration pour les chaussettes. Avec ce questionnaire, l’idée était la même : vous demander de nous dire ce qui est le plus important pour vous en matière de sous-vêtement, et ce qui est vraiment rédhibitoire. On vous a tous lus avec attention, dans l’idée d’en sortir plus affirmé dans nos choix, pour être sûr de vous avoir à bord avec nous pour la suite.

Décryptage de vos goûts en matière de sous-vêtements

On commence par la base : qu’est-ce que vous portez le plus souvent comme dessous, au juste ? C’était une des grandes questions qu’on se posait. A noter, dans un souci méthodologique digne d’une étude du CNRS : nous ne sommes pas sur une base 100% pour cette étude puisque la question était ouverte à plusieurs réponses. 

Résultat des courses :

choix sous-vêtements

Si le boxer remporte la course haut la main, on note tout de même que si on extrapole ces données, environ un quart des hommes mettent (au moins parfois) des slips. Et c’est encore plus si l’on ajoute ces 13% d’hommes qui disent mettre un peu de tout. Ce qui nous fait un total de 80% d’adhésion aux boxers, 40% pour les slips et 28% pour les caleçons.

Boxer bleu pour hommes

A peine le boxer enfilé qu’on réfléchit déjà à la suite.

Cette donnée nous intéresse car avec Pétrone, nous avons pour ambition de devenir votre bon spécialiste du sous-vêtement pour hommes, avec un choix exhaustif couvrant slips, boxers et caleçons. Notre mission : être capable de vous proposer une offre large de sous-vêtements, pour tous les goûts, toujours dans ce même souci de la qualité et de l’élégance
A terme, en fonction de notre capacité à nous développer plus ou moins rapidement, on vous proposera donc des boxers, mais aussi des caleçons et des slips. Pour la suite nous regardons notamment du côté des caleçons en maille – plus souples que les caleçons en toile de chemise, et donc plus agréables à porter.

NB : Nous sommes en avril 2020, et c’est maintenant chose faite ! On vous invite à aller découvrir notre collection élargie de sous-vêtements pour hommes, intégrant désormais slips, caleçons et boxers.

Les ingrédients d’un sous-vêtement de qualité

Comme pour les chaussettes, on vous a demandé de nous donner votre priorité dans le choix d’un sous-vêtement. Et là dessus, vous avez été assez unanimes :

Choix sous-vêtement

La question du style, bien qu’importante, est peut-être moins prégnante dans vos réponses car à la différence des chaussettes, un sous-vêtement ne se voit pas. Ou alors par quelques personnes privilégiées, plus ou moins nombreuses selon vos pratiques mais c’est à vous de voir. Logique que la première chose dont on ait envie en matière de sous-vêtement est donc d’être parfaitement au calme.

Des sous-vêtements confortables, avant tout

Et des choses qui mettent des bâtons dans les roues de votre confort, il y en a un paquet – à commencer par la qualité des matières utilisées. Les matières synthétiques ou peu qualitatives, c’est niet pour 18% d’entre vous : c’est LE truc rédhibitoire qui nous est le plus revenu dans vos réponses. 

Ce qui nous chagrine un peu, c’est que pas mal des marques que vous citez par la suite, de très grosses enseignes multinationales, ne sont pas toujours très regardantes sur la qualité des matières premières (acrylique, polyamide de mauvaise qualité…). Pas de jugement de notre part, on achète aussi parfois ce qu’on peut niveau sous-vêtements, et cela nous laisse convaincu que vous êtes en attente de sous-vêtements vraiment bien produits, si on vous donne l’opportunité d’en trouver plus facilement à bon prix.

Les plaies de l’inconfort

On le disait, les tracas liés aux sous-vêtements inconfortables sont nombreux : mal taillé, avec une coupe mal pensée, des coutures mal placées, trop serré – ou pas assez, une ceinture trop lâche, des jambes qui remontent… Et nous pourrions en citer encore d’autres.

Borat

On n’est pas sûr de mettre des pouces en l’air pour le confort de ce modèle.

On vous comprend à 100% : porter un sous-vêtement inconfortable est un motif de tracas pour toute la journée, un peu comme porter des chaussures trop petites.

De notre côté on a attaqué le problème en travaillant 3 points en particulier : 

  • La coupe, bien sûr : on est passé par de nombreux prototypes jusqu’à trouver la coupe dont on était satisfait. Et forcément, c’est du travail et ça demande plus de temps. On a épuré au maximum notre modèle Moderne pour supprimer les coutures à l’arrière et sur les côtés, s’affranchir de toutes les petites coutures mal placées qui deviennent carrément irritantes au bout de quelques heures. 
  • La toile, où notre atelier a été royal sur la qualité des matières premières. La recette : on commence par du micromodal, une matière artificielle délirante de douceur et de finesse, dont on vous racontait déjà les avantages. On ajoute à ça une part égale de coton pima, la Rolls Royce du coton, pour la souplesse et le côté naturel au toucher. Et un soupçon d’élasthanne pour un effet stretch nécessaire dans un produit aussi moulant que le boxer. Résultat : une toile fine pour un effet seconde peau. Croyez-nous, quand tous les boxers Pétrone sont au sale, c’est pas la joie de remettre autre chose. 
  • Les finitions, qui jouent pas mal sur le confort ressenti. Ca se joue notamment du côté des coutures “overlock” : les fils sont cousus de biais pour recouvrir les coutures apparentes, par souci d’esthétisme mais aussi de confort.

Boxer confort

C’est sûr que là on a l’air plus confort.

Le maintien : une question de goût

Sur ce sujet, on observe deux écoles : ceux qui apprécient être à l’aise, et ceux qui préfèrent vraiment être bien maintenu. De ce côté-là on travaille déjà plusieurs types de maintien avec nos boxers. D’un côté, avec le boxer Moderne qui maintient tout ça bien en place. De l’autre, avec le boxer Héritage qui offre un porté entre le boxer et le caleçon.

Le style : deux salles, deux ambiances

Le sujet du style a clairement défini deux camps en vous. 

On a d’un côté les partisans de la bien-nommée “team sexy” : ici on retrouve beaucoup de shorties, des slips taille basse, voire des jockstrap. Un style qui met très explicitement le corps en valeur – en résumé : beaucoup d’abdos, peu de tissu. 

sous-vêtements sexy

On se permet d’emprunter quelques images à la marque australienne Aussie Bum pour vous l’illustrer. Pourquoi pas, mais clairement pas l’esthétique Pétrone.

De l’autre, les amateurs d’un style disons plus classique, plus intéressés par les questions de la qualité et du confort. Vous l’aurez compris, notre coeur penche de ce côté-là, en proposant une certaine vision de l’élégance masculine, ni viriliste ni sexualisé, mais qui se retrouve dans le goût pour la qualité des matières, les belles couleurs, la sobriété relevée par un petit détail qui fait la différence. Notre ambition, c’est de proposer des boxers où on se sent beau et bien.

Boxer blanc

Style, sobriété, élégance : 3 mots qui nous parlent bien.

On salue au passage les 10 personnes qui nous ont parlé des slips kangourous comme une fin de non recevoir. Rassurez-vous, ce n’est tout à fait au programme chez nous non plus.

Slip blanc

C’est sûr que ça fait pas trop rêver. 2,90 € sur Vinted pour les amateurs.

De quelles couleurs avez-vous envie ?

Couleurs boxers

On s’y attendait : le bleu est vraiment votre couleur préférée côté sous-vêtements, à la fois chic et discret. Cette observation confirme le succès du bleu marine de notre première collection. Pour la prochaine collection, nous préparons d’ailleurs un bleu chiné, décliné sur deux coupes de boxers.

On est un peu plus surpris par la place du noir et du blanc, qui sont deux couleurs que nous avions développées dans notre première collection (pour ceux qui les découvrent : un modèle de boxer blanc & un de boxer noir), mais qui sont clairement les deux couleurs que nous vendons le moins, derrière le bordeaux et le vert. Peut-être parce que vous ne nous connaissiez pas encore ???? 

Derrière on retrouve la famille du rouge / bordeaux, qui est toujours une valeur sûre. Notre boxer Héritage bordeaux fait d’ailleurs partie des boxers qui vous ont le plus plu. On prépare également un modèle rouge foncé intense, et un modèle bordeaux plus foncé, couleur lie de vin. 

Ensuite, on retrouve le gris, une couleur que nous n’avions pas encore utilisée pour nos sous-vêtements. Ce sera bientôt faute réparée : deux modèles de boxers gris chiné Pétrone sortiront en novembre. 

Nous sortirons également un modèle de boxer ocre. Voilà qui plaira peut-être aux 9% d’entre vous qui ont cité cette famille de couleurs. A suivre également, nous réfléchissons à la production prochaine d’un modèle kaki. 

Pour les amateurs de couleurs flashy : vous ne trouverez malheureusement pas votre bonheur chez nous. On est plutôt branché couleurs unies, sobres et raffinées, pour faire du sous-vêtement une pièce aussi élégante que peut l’être une belle chemise. 

Slip brillant

Donc ça non plus c’est pas au programme.

La résistance ? Pas votre priorité.

Le sujet de la résistance n’a été cité que par 30% d’entre vous. Pourtant, vous êtes également plusieurs à avoir évoqué de gros soucis rédhibitoires de résistance. On a souvent lu le problème du boxer qui ne tient pas au lavage, et s’avachit. Ou celui de l’élastique qui se gondole rapidement.

On est un peu étonné de cette stat’ car des sous-vêtements résistants, qui durent bien dans le temps, nous semblent le minimum qu’on peut exiger d’une marque, surtout quand on commence à y mettre le prix.

Le pays de fabrication : un sujet bientôt essentiel ?

Parmi tous les répondants à notre question, on n’a pas toujours perçu un intérêt énorme quant à l’impact environnemental et social de la marque qui vous fournit vos sous-vêtements. Peut-être parce qu’à part Le Slip Français, les marques de ce marché ne portent pas beaucoup ce sujet. 

De notre côté, on en est persuadé : favoriser les circuits courts, valoriser le savoir-faire européen et faire attention aux matières sont 3 choses hyper importantes pour tous les consommateurs que nous sommes. Et on continuera à essayer d’apporter notre petite pierre à cet édifice. Pour ceux que le sujet intéresse, on vous réfère à cet article Medium dans lequel nous expliquions notre choix de privilégier le made in Portugal.

Vos marques préférées de sous-vêtements

Une conclusion intéressante émerge : à la différence des chaussettes où vous étiez 42% à ne pas avoir de préférence, vous n’êtes plus que 26,5% à ne pas avoir de marque préférée de sous-vêtement. On remarque une plus grande fidélité à “sa” marque. 

Le grand gagnant est DIM, avec presque 20% des réponses. Vient ensuite Calvin Klein, à 13,5%, puis Aussie Bum et HOM et Le Slip Français autour de 6,5%. 

On est un peu étonné de ne pas beaucoup retrouver des marques d’indépendants cool comme Asket, Sunspell ou Seagale, qui sont des marques qui revenaient beaucoup dans le comparatif des sous-vêtements de Bonne Gueule. Surprise : très peu de Uniqlo, qui remporte pourtant souvent les faveurs des hommes avec ses boxers en coton supima.

Des sous-vêtements abordables, mais pas petits prix

Bonne surprise de ce côté là : la moitié d’entre vous déclare acheter des boxers compris entre 10 et 20 €. Ou du moins être prêt à y accorder ce prix. On est donc loin des petits prix de la grande distribution ou de la fast fashion. 

Côté Pétrone, on est pile poil dans cette fourchette. Vous connaissez la maison : notre prix dégressif amène nos boxers à 15 ou 20 € l’unité par lot de 4.

On est en mesure de vous proposer ce prix car nous supprimons les intermédiaires des revendeurs et des grands magasins. Ce modèle nous permet de rendre une qualité haut de gamme accessible au plus grand nombre. Parce qu’il n’était pas pensable pour nous de ne proposer des boxers à 40 €. 

Boxer bordeaux

Un sous-vêtement beau, durable, avec un bon prix. 

Voilà le projet assez clair qu’on s’est fixé, et qu’on va poursuivre. Tous ces enseignements nous poussent à tracer la voie d’une marque qui privilégie une esthétique sobre et efficace. Priorité aux belles couleurs qu’on aime tous.

Recevez de nos nouvelles

Laisser un commentaire